Douleurs dans La sclérose en plaques et PEA

La sclérose en plaques (SEP) peut provoquer de nombreux problèmes, allant de la difficulté à uriner aux convulsions, la paralysie et la douleur. Il peut y avoir différents types de douleur et de certaines formes nécessitent une approche particulière. En fait, non chaque forme de douleur provoquée par la SEP peut être traiter aux analgésiques ordinaires. Voici quelques informations et recommandations sur les types de douleurs le plus aiguës provoquées par la SEP.

Des pousses de douleurs dans la sclérose en plaques

Une forme de douleur qui est caractéristique pour la SEP sont les pousses de douleur aiguë dans le visage. Cette pousses de douleurs peuvent être activés par le contact (comme le rasage) ou par une différence de température (par exemple par un vent froid). Ce genre de douleur est appelé « la douleur faciale » ou «la névralgie du trijumeau ». Le trijumeau est le troisième nerf crânien. Névralgie signifie «un trouble du nerf ». Litterament c’est donc «une maladie de la troisième nerf crânien ».

Non seulement des pousses de douleur de la face existent, aussi des sensations (similaires) de décharge électrique dans les bras ou les jambes. Souvent aussi comme résultat direct d’un contact ou une différence de température (grand). Le traitement est le même que la douleur faciale.

De nombreux médecins traitent cette douleur avec des médicaments qui sont également utilisé pour le traitement de l’épilepsie comme la carbamazépine ou une variante. Le baclofène est parfois prescrit. Nous ajoutons, si la carbamazépine est insuffisant, un crème antidouloureu (parfois a base de baclofène) et la substance endogène PeaPure®.

Des douleurs oculaires

Des douleurs oculaires sont toujours inquiétantes. Alors, il est important de contacter un neurologue dès que possible. Telles douleurs peuvent être causées par une inflammation aiguë du nerf optique. Cela peut causer des dommages graves aux lésions nerveuses et de vision. Pour cette raison, le neurologue traite cette inflammation aussi vite que possible avec des doses élevées de corticoïdes. Cette douleur ne doit pas être traitée par des analgésiques, mais nécessite une intervention professionnelle par un neurologue.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: