Note d’information pour les spécialistes, médecins généralistes et pharmaciens : Le palmitoylethanolamide, un supplément analgésique EBM à obtenir sous la forme PeaPure®

Le Palmitoylethanolamide sous forme de supplément PeaPure®: produit aux Pays-Bas

Le Palmitoylethanolamide est disponible dans le monde entier depuis 2012 sous forme de supplément analgésique PeaPure. Le PeaPure est produit dans une installation certifiée GMP aux Pays-Bas. La pureté du PEA a été testée par un laboratoire américain indépendant. Le certificat d’analyse est disponible sur le site web du fournisseur de PeaPure® JP Russell Science Ltd: www.RS4supplements.com

PeaPure comprend exclusivement du palmitoylethanolamide, une substance pure et naturelle, propre au corps, dans des capsules de 400 mg.

PeaPure est disponible via la boutique en ligne de JP Russell Science (www.RS4supplements.com).

Aucune interaction négative ni effet secondaire significatif n’a été signalé concernant PeaPure. Le Palmitoylethanolamide est simplement formé dans chaque cellule du corps à partir des membranes adipeuses et facilement décomposé par les enzymes du corps via le cytoplasme.

Il n’y a donc pas d’épuration rénale ou hépatique nécessaire.

Il existe plusieurs études d’interaction menées avec d’autres analgésiques, comme – entre autres – avec la pregabaline et l’oxycodon, d’où il ressort chaque fois que le PEA soutient l’action analgésique des autres analgésiques et que les médicaments peuvent être administrés simultanément.

Posologie de PeaPure

Une bonne posologie de départ est 3 fois par jour 400 mg de PeaPure, éventuellement 2 fois une capsule le matin et 1 capsule le soir ; l’action apparait lentement, car le palmitoylethanolamide agit par modulation biologique de plusieurs cibles intracellulaires et membranes.

Pour certains patients, des effets peuvent cependant déjà apparaitre au bout de quelques jours car le PEA agit également via plusieurs cibles rapides, canaux ioniques et le récepteur TRPV1.

Il est conseillé d’utiliser le palmitoylethanolamide pendant 2 mois et d’évaluer avec le patient au cours de cette période s’il est judicieux de continuer, d’adapter la posologie ou d’arrêter. La plupart du temps, le patient remarque l’action analgésique au bout de 1 à 3 semaines, mais pour certains patients il faut attendre plus longtemps avant que l’effet analgésique ne soit perceptible.

En savoir plus sur le palmitoylethanolamide

Le palmitoylethanolamide (PEA) est une substance anti-inflammatoire naturelle et propre au corps.

Le palmitoylethanolamide a été décrit pour la première fois en 1957 (1). Les vertus analgésiques du PEA sont apparues pour la première fois dans un article de 1975 publié dans ‘the Lancet’.

Les travaux du professeur et docteur Rita Levi-Montalcini (lauréate du prix Nobel de Biologie en 1986) le mécanisme d’action du PEA a été mis en lumière en 1993 (2).

Depuis les années soixante-dix du siècle dernier, des dizaines d’études cliniques ont été menées pour évaluer la sécurité et l’efficacité de cette substance propre au corps auprès d’environ 4000 patients. La majorité de ces études ayant été menées par des médecins non anglophones, le compte-rendu en langue anglaise pour de nombreuses de ces études est limité. Nombre de ces études ont été publiées dans des revues neurologiques ou anesthésiologistes italiennes ou espagnoles. Depuis 2010, la situation a changé.

Dans Pubmed, en 2013, plus de 350 articles sont recensés sur le PEA, parmi lesquels des dizaines d’articles sur la signification clinique. La plus vaste étude clinique contrôlée par placebo a été effectuée auprès de 636 patients avec des douleurs sévères associées à une hernie. (3)

Dans la bibliographie ci-dessous, vous trouverez un résumé clinique de cette étude, ainsi que toutes les autres réalisées dans le domaine de l’action analgésique du palmitoylethanolamide (3). Vous trouverez également un rapport des expériences avec cette substance auprès de plusieurs patients néerlandais avec des syndromes de douleurs variés(4).

Le palmitoylethanolamide est sûr d’utilisation et clairement actif en cas de douleurs chroniques.

Les ‘Numbers Needed to Treat’ (NNT) du palmitoylethanolamide sont 1.5. En cela, le PEA fait partie des meilleurs analgésiques pour traiter les douleurs neuropathiques. Ces résultats ont été présentés pour la première fois en 2011 lors du congrès italien des neurologues et anesthésistes, le SIAARTI. Avec un tel NNT, le palmitoylethanolamide est un réel enrichissement dans le traitement des douleurs chroniques et neuropathiques.

Palmitoylethanolamide: comptes rendus détaillés et articles sources disponibles

Les comptes rendus numérotés 3 et 4 sont disponibles sur internet dans les ‘open source journals’.

Bibliographie PEA

  1. Kuehl, F.A., Jacob, T.A., Ganley, O.H., Ormond, R.E., Meisinger, M.A.P. 1957. The identification of N-2-hydroxyethyl-palmitamide as a natural occurring antiinflammatory agent. Journal of the American Chemical Society 79:5577-5578
  2. Aloe,L., Leon, A., Levi-Montalcini, R. 1993 A proposed autacoid mechanism controlling mastocyte behaviour. Agents and actions 39:C145–C147.
  3. Keppel Hesselink,, J.M. 2012. New Targets in Pain, Non-Neuronal Cells, and the Role of Palmitoylethanolamide. Open Pain Journal 5: 12-23 
  4. Keppel Hesselink, J.M., Hekker, T.A. 2012. Therapeutic utility of palmitoylethanolamide in the treatment of neuropathic pain associated with various pathological conditions: a case series Journal of Pain Research 5:437 – 442

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: